5 erreurs à éviter dans la gestion d’un projet

Il n’est pas évident qu’un projet puisse être mené du début jusqu’à la fin sans rencontrer des difficultés. Ces dernières peuvent être liées aux imprévus, mais peuvent être aussi dues aux erreurs de gestion de projet. Que vous soyez un expérimenté ou un débutant, vous pouvez adopter de mauvais réflexes qui nuiront au bon déroulement du projet. Cependant, il est possible de les éviter. Retrouvez donc dans cet article 5 des erreurs qu’il est indispensable d’éviter pour une bonne gestion.

Une mauvaise définition des rôles de chacun

Lors du lancement d’un projet, il est important que les rôles et responsabilités de chaque membre soient définis. Chacun doit comprendre parfaitement ce qu’il a à faire. Si les rôles ne sont pas suffisamment clairs, et que les attentes ne sont pas bien précisées, vous risquez de faire fausse route. Dans la plupart des organisations, il revient au chef de projet de s’assurer que chacun a bien compris ce qu’on attend de lui. Par ailleurs, une certification en e-learning pmp lui est indispensable.

Un esprit d’équipe mal entretenu

Pour la réussite d’un projet, l’esprit d’équipe est un facteur déterminant. En effet, une équipe dans laquelle les membres se connaissent et s’apprécient sera plus productive. Et pour créer quelques liens, il existe des moyens simples. Vous pouvez organiser des rencontres informelles avec les futurs membres au préalable, réaliser des ateliers de prise de contact, etc.

Une absence de gestion des risques

Il est souvent dit : «?le risque 0 n’existe pas?». Cette phrase est particulièrement avérée dans le cas d’un projet. C’est pourquoi il est nécessaire de mettre en place une stratégie de gestion des risques tout au long de ce dernier. En effet, lorsque le projet évolue, les risques évoluent aussi. La gestion des risques vous permet d’améliorer à la fois la communication, la prise de décision, mais aussi l’anticipation.

Les 3 P (perfectionnisme, procrastination, paralysie)

Les 3 P font partie des pièges à éviter dans la gestion d’un projet. Le perfectionnisme, même s’il part d’une bonne intention, vous devez garder à l’esprit que «?le mieux, c’est l’ennemi du bien?». La loi de Pareto précise d’ailleurs que «?80 % des résultats sont obtenus par seulement 20 % du travail?». Tout ceci, pour dire que vous ne devez pas perdre trop de temps sur les détails. Concentrez-vous plutôt sur les 20 % les plus importants.

Contrairement au perfectionnisme, la procrastination est contre-productive, puisque cela revient à passer plus de temps à penser à la tâche, plutôt qu’à l’effectuer. Que vous soyez dans l’un ou l’autre des deux cas, pour y remédier, prenez le temps de réfléchir aux conséquences de vos actions.

Ne pas planifier

Attention à ne pas se lancer dans la mise en place du projet avec précipitation. C’est une erreur que plusieurs personnes commettent. Or, dans la précipitation, beaucoup oublient de prendre un temps pour se poser et planifier, avant de se plonger dans les réalisations. Si vous oubliez l’étape de la planification, vous risquez de vous retrouver dans une impasse que vous n’aviez pas envisagée. La mise en place d’un calendrier ou du moins d’un ordre de priorités en fonction des tâches permet d’éviter de terminer hors délais.

A propos
Vous avez une idée d'article à nous proposer ? N'hésitez pas à nous écrire afin de nous communiquer vos suggestions. Blog Digtal, Marketing, Business, Référencement gratuit, Référencement payant, High Tech.
Encourager la réparation